à table !, l'heure du thé
6 commentaires

Leçon de bonheur : Tarte Bourdaloue aux pommes et noix de pécan

Hier soir, rendez-vous chez le kiné. Rien de grave, juste une séance pour me rassurer et m’entendre dire que mon genou gauche se porte à merveille. En fin psychologue, mon kiné sait bien que, même si je suis loin d’être douillette et plutôt d’une nature courageuse et stoïque, je suis, malgré tout, légèrement angoissée dès qu’il s’agit de ma santé ; ou plutôt de la crainte d’être privée de liberté ! Je ne m’évanouis pas à la vue du sang, je peux endurer sans broncher la douleur d’un orteil cassé mais suis malade rien qu’à l’idée d’être contrainte à l’immobilité. Comme à notre habitude, alors que mon genou se pliait –au sens propre – aux exercices d’assouplissement, nous avons conversé. De fil en aiguille, après avoir évoqué les vœux de jadis (l’heureux temps où le mot étrennes avait un sens), nous avons déploré de concert cette généralisation du « chacun pour soi », du chacun replié sur son nombril à la recherche d’un équilibre intérieur et des gourous en tous genres aussi prompts à proposer des cours de « bonheur » qu’à empocher vos euros.

Moi, pour me recentrer, me déstresser… je fais de la pâtisserie. Concentration de rigueur – comment en effet abaisser une pâte feuilletée ou monter une chantilly parfaite en pensant à autre chose qu’à ce que l’on est en train de faire ? Impossible ! Pâtisser me permet de faire le vide (momentanément, j’en conviens). Je l’ai d’ailleurs encore observé lors ma dernière réalisation, une version couture de la tarte aux pommes, simple à réaliser mais qui m’a quand même vu tirer la langue pour aligner parfaitement mes quartiers de fruits et caraméliser mes noix de pécan comme s’il s’agissait de petits bijoux. Bon, le résultat ne fut pas si mal mais surtout délicieux !

La recette (du bonheur) peut parfois être tout simplement de faire une tarte ; à la clef : satisfaction de produire quelque chose de joli + satisfaction de régaler les gourmands = oubli de soi et de ses problèmes. Préparation et dégustation, doublement antistress donc.

Je vous donne la recette !

Tarte Bourdaloue aux pommes et noix de pécan

Ingrédients
Pâte feuilletée (à acheter toute faite pour plus de simplicité)
Pour la frangipane noix de pécan :
125 g de beurre en pommade
100 g de sucre
50 g de poudre d’amandes
75 g de poudre de noix de pécan
2 œufs
25 g de farine
4 pommes
Gelée d’abricots (ou confiture passée au chinois et délayée avec très peu d’eau)
10 noix de pécan caramélisées
1 cercle à tarte d’environ 25 cm
1 plaque de cuisson antiadhésive

Disposer l’abaisse de pâte feuilletée dans le cercle à tarte posé sur la plaque de cuisson. Réserver au frais.
Mélanger le beurre en pommade avec le sucre. Ajouter les poudres d’amandes et de noix de pécan. Incorporer les œufs un à un puis terminer par la farine. Réserver au réfrigérateur 2 heures.
Au bout de ce temps, répartir uniformément cette crème sur le fond de tarte.
Éplucher les 4 pommes et les couper en fines tranches avant de les répartir sur le fond de tarte.
[Pour obtenir des pommes tranchées régulièrement puis reconstituées, j’ai tout simplement coupé les fruits en deux, ôté le trognon à l’aide d’un vide pomme, puis coupé des tranches tout en maintenant l’ensemble. Il ne reste plus ensuite qu’à déposer doucement les demi-pommes sur la frangipane en écartant un peu les tranches les unes des autres.]
Enfourner pour 40 minutes à 180 °C.
Laisser refroidir puis appliquer la confiture d’abricot sur le dessus de la tarte.
Pour terminer, décorer avec des noix de pécan caramélisées et saupoudrer d’un nuage de sucre glace le pourtour de votre chef-d’œuvre.

Noix de pécan caramélisées
Torréfier légèrement les noix de pécan en les passant quelques minutes au four (5 minutes à 150 °C).
Réaliser ensuite un caramel blond avec 100 g de sucre et 35 g d’eau, y ajouter les noix de pécan. Les enrober de caramel puis les disposer sur une feuille de papier cuisson, en prenant bien soin de les séparer afin de les laisser refroidir.

J’ai découvert cette recette* de Jean-Philippe Darcis (pâtissier et chocolatier belge) dans le magazine Relais Desserts dont une pile était à la disposition des clients chez Wittamer (mon QG gourmand bruxellois). Relais Dessert est avant tout, et se présente comme tel, un « club élitiste » dont les membres (pâtissiers et chocolatiers de 19 pays) constituent l’élite de la haute pâtisserie française. On compte parmi eux, pour les plus connus, Pierre Hermé en France et Paul Wittamer en Belgique.
Les recettes proposées dans leur magazine (et également sur leur site) sont toutes plus alléchantes les unes que les autres et, on pouvait s’en douter, très « pro ». Les proportions et temps de cuisson de cette tarte Bourdaloue par exemple sont absolument justes ; ce qui est loin d’être toujours le cas dans certains livres. Même chose pour leur recette de galette des rois que j’ai testée récemment avec succès.

*Recette très légèrement adaptée pour plus de simplicité (pâte feuilletée du commerce, confiture d’abricot au lieu de gelée, pas de feuilles d’or en décoration finale).


 

6 commentaires

  1. catherine dit

    Bonsoir Virginie,
    Si cette magnifique pâtisserie maison est proportionnelle au stress qu’elle a englouti, à coup sûr, vous étiez très stressée Virginie !!
    Merci pour la belle addition finale, elle pourrait figurer au programme de l’Education Nationale,
    qu’en pensez-vous ?
    Pour terminer, je cite Paul Bocuse :
     » Ne faites pas du compliqué, faites du bon .  »
    Zen attitude !!
    Amicalement
    catherine

    Aimé par 1 personne

    • Merci Catherine ! Vous avez raison, il faut faire simple et bon. C’est pour cela que j’aime les tartes aux pommes.
      Cela dit, c’est parfois plus difficile d’atteindre la perfection dans la simplicité. Et cela peut du coup être stressant …
      Décidément, rien n’est simple … ou alors une très bonne pomme juste dorée dans un bon peu de beurre frais, puis légèrement caramélisée, flambée au Calvados et enfin dégustée avec une grosse cuillerée de crème bien froide. Le comble de la simplicité délicieuse (il faudra que je fasse un article sur cette simplissime recette !). Oui, zen (et gourmande) attitude !

      J'aime

  2. Jessica dit

    Merci Virginie pour cette nouvelle recette. Cette tarte est magnifique!! Cela a l’air un peu compliqué à faire mais je suis tentée d’essayer… Vos explications sont claires et bien utiles pour une néophyte comme moi et comme je suis en ce moment assez stressée, je prends votre leçon de bonheur! Des « cours » comme ça, j’en veux bien tous les jours!
    Jess

    J'aime

    • Merci Jessica ! N’hésitez pas à essayer cette recette qui n’est pas très compliquée. Il faut juste bien respecter les étapes. Et vous verrez que la faire, puis surtout la déguster sont des moments de bonheur assurés.

      J'aime

  3. Hello Virginie! This tarte looks absolutely delicious! When I saw the photos I thought « Ah! Virginie is at Wittamers again! » but then I read that you made this yourself! It is so professional and so beautifully presented. I am in awe! I would love to try this recipe although I doubt that I could ever get mine to look as beautiful as this! It is lovely to have an activity to help de-stress isn’t it? I’m glad that patisserie is yours and gardening is definitely mine! Have a lovely week.
    – Kate xx

    Aimé par 1 personne

  4. Dear Kate, Quel compliment ! C’est trop gentil !! C’est vrai que cette tarte a une allure sympa – et comme je le dis un peu « couture » (une simple tarte aux pommes en bel habit de gala) – mais elle n’est nullement difficile à réaliser. A essayer donc et à déguster dans ton si beau jardin. Merci Kate !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s