balades & voyages
Laisser un commentaire

Jardin secret de roses

A Courtrai, en Flandre, juste de l’autre côté de la frontière, se cache une merveille dissimulée par les grands arbres du château ‘t Hooghe : une roseraie comme un bijou posée à côté d’un jardin sauvage.

Je m’y suis rendue pour la première fois il y a peu de temps, intriguée et légèrement dubitative quant à ce que j’allais découvrir. Les roseraies de ville sont parfois si terriblement ennuyeuses ! Rangées de rosiers déprimants ou prétentieux, alignés au garde à vous ; très peu pour moi.

Là, en revanche, vous êtes d’abord dans un jardin. Des haies de charme et de buis délimitent les parterres, vous passez en quelques pas d’un jardin anglais avec ses mixed-borders à un délicieux petit jardin à la française puis aux « chambres » de la Rose d’Or et des roses thé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Constance Spry

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bouquet parfait (Louis Lens)

Le jardin anglais

Le jardin à la française

Veilchenblau (Schmidt)

Le jardin des roses à couper

Stad Kortrik (Kordes)

Aloha (Kordes)

Le jardin des roses d’Or

Variegata di Bologna

James Galway

A l’arrière du château– qui est en fait une grande bâtisse néo-classique – se trouve le souvenir d’un jardin paysage créé au 19ème siècle : une vaste étendue d’herbe ceinturée de vieux arbres, des herbes un peu folles, des buissons de sureau – l’arbre aux fées, qui porte ici très bien son nom – et une petite pièce d’eau. Vous pouvez vous allonger sur l’herbe un moment, vous reposer des roses en regardant le ciel, deux sérieux sphinx flamands – tels de gros chats un peu râpés – veillent sur vous…

Certes c’est un jardin pour amateurs de roses – j’ai retrouvé avec plaisir bon nombre de rosiers « historiques », rosiers anciens qui nous enchantent à Doudeauville : Charles de Mills, Kazanlik, Ballerina … – mais c’est aussi, et avant tout, un jardin secret et un peu mystérieux où – bonheur suprême – vous ne croisez aucun gêneur ; seuls un ou deux habitués, à l’heure du déjeuner, dégustent très calmement leur sandwich le nez dans les roses et un livre à la main.

Un merveilleux refuge donc pour amateurs de roses, de calme et … de sphinx.


Pour ceux qui veulent s’y rendre :
Internationale Rozentuin Kortrijk
Kasteel ‘t Hooghe
Doorniksesteenweg 218
8500 Kortrijk
Belgique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s