balades & voyages
7 commentaires

Bruges d’hiver

Il est des villes à qui l’hiver sied à merveille et Bruges en fait partie. Le froid et le gris vident ses rues. La ville retrouve alors le visage qu’elle devait avoir au 15ème siècle ou, plus près de nous, à l’époque qui n’avait pas encore inventé le tourisme de masse et ses hordes de barbares arpentant places et ruelles comme elles le feraient dans un parc d’attraction … Mais là, c’est un autre sujet et ce n’est pas tant certains malheureux touristes qui sont à blâmer mais une déliquescence certaine de l’éducation … Et puis, ne faisons pas notre ronchon car loin de moi l’envie de vous ennuyer mais plutôt de vous donner l’envie de découvrir Bruges l’hiver !

Samedi dernier donc, jour on ne peut plus glacial, nous avons traversé une partie de la Flandre en écoutant les concertos pour mandoline de Vivaldi (en accord parfait avec le paysage gelé), heureux à la perspective de flâner dans une ville livrée à ses vrais amoureux. Et pour cause … juste trois petits degrés, des rubans de nuages traversant par intermittence un ciel d’un azur de glacier, des averses de grêle puis de neige fondue et le vent du Nord pour orchestrer tout ce charivari météorologique. Il fallait être fou pour s’aventurer hors de chez soi … Mais la récompense fut une Bruges presque déserte, calme et surtout silencieuse, comme une maison après la fête.

Sitôt arrivés, nous avons trotté, première étape rituelle, jusqu’au béguinage dont le charme agit toujours. Nous en avons fait le tour, avons admiré l’ombre des arbres penchés sur les belles façades blanches et gouté le calme.

Ensuite, nous avons poursuivi notre ballade, un peu au hasard, pour simplement nous laisser surprendre, retrouver ces lieux vus cent fois, s’en imprégner à nouveau, les redécouvrir.

Puis s’apercevoir que nous avons faim, qu’il fait vraiment très froid, que nos doigts sont gelés en dépit des deux paires de gants superposés … Nous rebroussons alors chemin jusqu’à waldplein et au Bistro Maurice, un nouveau restaurant repéré à notre arrivée et qui correspond en tous points à nos attentes : blancheur nette, calme et une carte d’une belle simplicité gourmande.

Nous y avons pris le temps. Tels deux gros chats attablés devant l’une des fenêtres, nous avons, tout en mangeant, regardé les passants emmitouflés se presser, savouré la chaleur et … nos assiettes ! (j’ai malheureusement oublié de photographier nos plats – d’une qualité et d’une fraicheur absolues. La prochaine fois, je ferai correctement mon travail de blogger, histoire de vous mettre en appétit et de vous inciter à découvrir cette adresse parfaite totalement à l’opposé des pièges à touristes dont Bruges s’est malheureusement fait une spécialité. Rendez-vous dans un prochain article donc…).

Réchauffés et repus, nous avons repris notre ballade sous de belles averses de grêle …

… découvert des détails que nous n’avions jamais vus.

Nous sommes ensuite repassés par ce béguinage que j’aime tant et dont les maisons étaient devenues d’un jaune de crème pâtissière sous l’effet conjugué de la pluie du jour et du ciel du soir.

Puis nous avons sagement repris le chemin du retour.

Sous un ciel bleu-noir …

… la voiture glissant sur l’autoroute orange au son de Neige d’Airelle Besson.

Moment parfait pour terminer une parfaite journée d’hiver.

 


 

Bistro Maurice (que je vous recommande chaudement !) :
http://www.bistro-maurice.be/fr/#home 

Concertos pour mandoline de Vivaldi :
Pour vous donner envie de les écouter ou réécouter, cliquez ICI
En lien, mon préféré : l’Allegro du concerto pour mandoline, cordes et orgue en C majeur RV 425

Neiges
d’Airelle Besson
: pour écouter, cliquez ICI.

 


 

7 commentaires

  1. Je suis vraiment impressionnée par la beauté de vos photos. C’est merveilleux de naviguer dans votre univers, tellement tendre, tellement délicat! J’en suis éblouie ! Merci Virginie !
    Olympia

    J'aime

    • Merci chère Olympia pour vos si gentils commentaires ! Je suis très touchée ! Et très heureuse de savoir que mon univers (que j’essaie très modestement de partager) vous a plu. Merci Olympia !!!

      J'aime

  2. Hello Virginie! This was such a lovely trip you took us on! Your writing is just so beautiful – well, I know that everything written in French is just so lovely and poetic but your descriptions are exceptional! It was so lovely to see photos of Bruges again. It has been a long time since I have visited. What a great idea to go on a cold day, especially a cold and sunny day because it is so much nicer to visit when everything is quiet. Bistro Maurice looked so charming and lovely. I miss all the lovely little cafes in Belgium. We used to go into Leuven a lot as my husband worked close by and on my first visit to a Belgium cafe there, somebody ordered me a Dame Blanche. I have never been so overwhelmed by the size of an ice cream before! It was very lovely though, but enough for 3 people! I loved the music too – I listened to Arielle Besson again while I read your article through again. My French is slowly improving again (thanks to you) but I still need to read things a second time!
    Again, just a lovely article Virginie and beautiful photos!

    – Kate xx

    J'aime

  3. Dear Kate, MERCI !!! pour votre adorable commentaire ! Je suis très heureuse si j’ai pu, grâce à ce petit article, vous faire faire un petit tour à Bruges (j’ai pensé à vous, figurez-vous, en m’y baladant, et me suis dit que vous deviez bien sûr connaitre cette ville et surtout l’apprécier).
    Encore merci pour votre fidélité à mon modeste blog et très bonne semaine Kate dans votre merveilleux jardin de Floride !
    Virginie xxxx

    J'aime

  4. Jacques dit

    J’ai eu l’occasion de visiter Bruges il y a quelques années et je garde un très bon souvenir de cette ville! Votre article m’a permis d’y retourner virtuellement. La visiter en hiver est une bonne réponse à l’envahissement des gêneurs que je déplore autant que vous. Vous m’avez donné envie de m’y rendre en hiver et aussi de gouter la cuisine de Maurice! J’ai bien apprécié que vous nous donniez une adresse comme celle là et qui semble assez confidentielle
    Bravo pour votre blog découvert au hasard de ma navigation et sur lequel je m’arrêterai à nouveau. sans aucun doute!!
    Jacques

    J'aime

  5. catherine dit

    Encore une étoile pour vous, Virginie, au Michelin des photographes !
    Je me permets une petite remarque concernant les termes un peu méprisants employés sur votre blog à propos des touristes ou visiteurs en général …………… S’ils n’existaient pas, le Bistro Maurice
    ne serait peut-être pas là non plus………………….. ! Il y a pour certains les contraintes des vacances
    scolaires, pour d’autres celles de la profession ……………….. et pour d’autres encore l’attrait des beaux jours ! Pour répondre à Jacques : nous sommes chacun le « gêneur » de quelqu’un.
    Virginie, c’est ici mon caractère « entier » qui parle et que j’assume mais je reste fidèle « lectrice »
    des vos beaux articles …………….
    Revenons au dessert chez Maurice : pour moi, c’est toujours le café Liégeois …………. !
    A bientôt ……….
    Catherine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s