Jour: 19 avril 2016

Prémices de printemps

Le ciel est bleu myosotis et l’air tout vibrant des promesses du printemps. Avez-vous remarqué comme cela nous rend joyeux et comme, à l’instar des chats, nous n’avons alors qu’une seule envie : être dehors, libres, humer la saison nouvelle, fermer les yeux de contentement sous la caresse chaude d’un soleil tout neuf et explorer avec des yeux tout aussi neufs la nature alentour. C’est ce que j’ai fait la semaine dernière. Une semaine de vacances à Doudeauville ! Bon, j’ai certes travaillé dans ce que j’appelle les coulisses du jardin (et de la maison) mais ce travail, immédiatement visible, a du bon. Noyer la poussière et les toiles d’araignées de l’hiver avec un nettoyeur haute pression, brosser la mousse des dalles de la terrasse, tailler tel un figaro vert sauges, lavandes, artémisias et spirées permet de se recentrer sur l’essentiel. Le balai brosse favorise la réflexion … Réfléchir, clarifier ses idées et hiérarchiser (oh, mon dieu ! je parle comme au travail) ses priorités, ses envies, ses objectifs est d’autant plus aisé que nos mains sont occupées …