à table !, l'heure du thé
Laisser un commentaire

Christmas cake

Autant l’avouer, je suis une fan absolue de la série britannique Downton Abbey. Alors quand mes yeux se posèrent sur Downton Abbaye, recettes de Noël, exposé en bonne place au Furet du nord, j’en saisi un exemplaire, le feuilletai avec délectation – découvrant de superbes photos, une mise en page élégante et des recettes à l’avenant – puis me dirigeai vers les caisses, un exemplaire sous le bras et un sourire de satisfaction aux lèvres. Car si j’aime Downton Abbey, j’aime aussi Noël et l’idée de tester de nouvelles recettes anglaises comme ce Christmas cake. La photographie figurant à côté de la recette me donna en effet immédiatement envie de faire ce gâteau, promesse de réconfort, d’authenticité et de Noël traditionnel. Qu’il est loin en effet le temps où ma grand-mère petite-fille s’émerveillait d’une orange et où amandes et figues séchées composaient un dessert de fête. Ce cake de Noël me semblait parfait. A la fois simple et somptueux car riche en raisins secs, amandes, zestes d’agrumes, parfumé au Cognac et décoré de fruits confits.

L’auteur conseille de réaliser ce gâteau dès le premier dimanche de l’Avent afin qu’il se bonifie avec le temps – comme pour le Christmas pudding (son cousin) que ma mère fait chaque année dès la Sainte-Catherine. Toutefois, ne le faisant, faute de temps, que juste avant Noël, je fus surprise du résultat plutôt pas mal et du goût excellent. Donc, si vous êtes en vacances, avez du temps et êtes un peu gourmands, vous pouvez encore préparer un Christmas cake (considérez-le alors comme un essai pour l’année prochaine) et le déguster par petites portions avec une tasse de thé ou simplement noter sur votre agenda d’en faire un l’année prochaine … Pour ma part, une alerte est déjà installée sur mon téléphone. Le premier dimanche de l’Avent de 2021 me verra en train de préparer mon Christmas cake (si tout va bien, je croise les doigts).

Voilà la recette !

Christmas cake

Ingrédients

  • 225 g de farine
  • 170 g de beurre
  • 170 g de vergeoise ou de cassonade
  • 2 œufs
  • 3 c. à s. + 2 c. à c. de mélasse raffinée ou de sirop de canne brun
  • 300 ml de lait entier
  • 450 g de raisins de Corinthe
  • 115 g de zestes d’agrume confit haché
  • 2 c à s. d’amandes entières blanchies, grossièrement hachées
  • 1 c. à s. d’amandes douces d’abricot très finement hachées (je les ai remplacées par des amandes)
  • Cognac ou whisky pour parfumer le gâteau (je préfère le Cognac)

1 moule à manqué à fond amovible et antiadhésif de 18 cm de diamètre.

***

Je vous donne ma façon de faire, très légèrement modifiée pour plus de facilité.

Garnissez le fond du moule d’une double couche de papier sulfurisé. Découpez 2 carrés de papier kraft, un peu plus larges que le moule et réservez. Découpez une double bande de papier kraft de la hauteur du moule et suffisamment longue pour envelopper entièrement la circonférence du moule.

Préchauffer votre four à 135 °c.

Dans un robot muni d’une lame (utiliser un robot pour cette première partie est beaucoup plus pratique), mettre la farine puis le beurre très froid coupé en petits morceaux. Actionnez le robot afin d’obtenir un mélange sableux. Ajoutez la vergeoise ou cassonade et mélangez à nouveau. Incorporez ensuite, en mélangeant à chaque ajout d’ingrédient : les 2 œufs puis la mélasse ou sirop de canne. Ajoutez enfin le lait en filet tout en mélangeant.

Versez votre appareil dans un grand bol et incorporez les raisins, les zestes confits et les amandes.

Versez la pâte dans le moule. Entourez-le avec la bande de papier kraft et fixez-la avec de la ficelle de cuisine. Posez l’un des carrés de papier kraft directement sur la grille du four et posez le moule dessus. Posez l’autre carré sur le gâteau.

Laissez cuire pendant 3 heures jusqu’à ce qu’une pique insérée au centre du gâteau en ressorte propre.

Laissez refroidir environ 1 heure dans le moule, sur une grille puis desserrez les parois du moule (ne garder que le fond du moule sur lequel repose le gâteau) et posez le gâteau sur la grille. Laissez refroidir. Piquez le dessus en plusieurs endroits à l’aide d’une pique en métal puis nappez la surface de 3 à 4 cuillerées à café de Cognac. Enveloppez le gâteau de papier sulfurisé, rangez le dans une boite hermétique et conservez-le jusqu’à Noël, dans un endroit frais et sombre, en l’humidifiant de cognac une fois par semaine.

Au moment du service, enlevez soigneusement le papier sulfurisé du fond du gâteau et déposez-le sur un joli plat. Chauffer dans une petite casserole quelques cuillerées de confiture d’abricot et passez-la à travers un chinois au dessus d’un bol. Badigeonnez ensuite le dessus du gâteau de confiture à l’aide d’un pinceau. Disposez harmonieusement un mélange d’amandes blanchies, de noix et de fruits confits en les pressant légèrement contre la surface pour qu’ils adhèrent au glaçage.

L’auteur précise que cette recette est issue d’un livre de cuisine de 1920 et que ce gâteau peut être décoré de fruits secs et confits mais aussi recouvert d’un glaçage blanc. Pour ma part, je trouve qu’un décor de fruits confits est du meilleur effet.

Petit conseil : ne lésinez pas sur la qualité des fruits confits car le goût et l’effet visuel en dépendent. Aussi fuyez les fruits des supermarchés et faites plutôt vos emplettes dans une épicerie fine ou une bonne confiserie.

Prenez un peu de recul, admirez votre chef-d’œuvre et préparez-vous à recevoir les compliments de vos invités ! Ce Christmas cake est en effet un pur délice.

***

Cette recette est extraite de :

Downton Abbey, Recettes de Noël – Le livre officiel – De Regula Ysewijn (éditions Marabout). Voir ICI.

The Official Downton Abbey Christmas Cookbook By Regula Ysewijn (Weldon Owen US, Titan Books UK, DK Verlag Germany).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s