à table !, non classé
2 commentaires

Tartines belges, tartines de printemps

J’adore les radis et le printemps venu je ne résiste pas à leur belle couleur rose indien et leur croquant frais-piquant.

J’aime les manger avec juste un peu de sel de Guérande, un très bon pain de campagne et du beurre salé, émincés en jolies rondelles dans une salade composée ou … sur des tartines !

Je ne connaissais pas cette recette avant que Monsieur Bruxelles n’évoque ses souvenirs gourmands de petit ket* et ces fameuses tartines belges.

Depuis, à la belle saison, je prépare souvent en guise d’en-cas ou parfois pour l’apéritif, ces tartines belges (ou tartines de Bruxelles) qui, en dépit de leur extrême simplicité, sont assez raffinées et absolument délicieuses.

Les photos parlent d’elles même et il est presque inutile de vous en donner la « recette » : pain de campagne, fromage blanc et oignons nouveaux hachés, radis en rondelles et ciboulette.

Pour ma part, j’utilise un très bon pain bio de chez Alex Croquet à Lillel’un des meilleurs boulangers au monde ou de chez C’est si bon lorsque je suis à Bruxelles. Sur les photos, il s’agit d’un pain complet au levain de chez Croquet dont les petites tranches sont parfaites pour un apéritif. Plutôt que du fromage blanc (dans ce cas, je préfère préparer une grosse jatte de Cervelle de Canut*), j’étale sur le pain une généreuse couche de Carré frais Gervais au petit goût acidulé. Sur cette version, je n’ai pas ajouté d’oignons nouveaux, juste un tour de moulin à poivre puis enfin les radis dont je tranche uniquement la partie rose afin que cela soit plus joli ! De la ciboulette du jardin fraichement cueillie et émincée et hop, c’est prêt !

Simple, frais, et préparé en 10 minutes chrono.

Si en plus, comme ce fût le cas le week-end dernier, vous accompagnez ces tartines d’un bon verre de Riesling et vous installez au jardin, c’est le bonheur absolu. Une belle et bonne façon de croquer dans le printemps.

 


*Ket : Garçon, gamin de Bruxelles en parlé bruxellois.

**Cervelle de Canut (spécialité lyonnaise) : fromage blanc en faisselle mélangé à, un trait d’huile d’olive, échalotes et ail hachés, persil et ciboulette ciselés. A déguster sur du pain ou avec des pommes de terre nouvelles à la vapeur. Un délice !


 

 

 

 

2 commentaires

  1. My mouth waters to see this Virginie! A most beautifully presented plate of deliciousness! This must have been such a delight to eat out in the garden and to welcome spring with!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s