à table !
7 commentaires

Pâques et Reine de Saba

Comme tous les ans, nous avons fêté Pâques à la campagne. J’adore disposer dans la maison œufs multicolores, poules et lapins (on reste des enfants, n’est-ce pas ?) et cueillir les premières fleurs du jardin, indispensables pour fêter le renouveau.

A Pâques, la tradition familiale veut que nous dégustions une «Reine de Saba » qui est, selon moi, le gâteau au chocolat le plus exquis qui soit. Ma mère en avait découvert la recette dans « La Bonne Cuisine », revue dont elle était fidèle lectrice, alors que mon frère et moi étions encore petits – mais déjà gourmets (plutôt que gourmands). Chocolaté à souhait, d’une texture moelleuse et fondante, ce gâteau avait enchanté nos papilles. Ma mère le trouvait – à juste titre – très élégant, et se prêtant parfaitement à différentes décorations. Il n’en fallait pas plus pour que la Reine de Saba devienne notre gâteau de fêtes. La première Reine de Saba fut donc suivie de beaucoup d’autres et il n’est pas de Pâques sans ce gâteau. D’ailleurs, le seul souvenir de sa texture si particulière – et que l’on doit aux amandes en poudre et à la richesse des ingrédients (allergiques au sucre et malheureux au régime, passez votre dessert !) – m’évoque immanquablement les réunions familiales avec Mamie, Bon-papa, Marie et l’oncle Adolphe …

Tout change, et mon frère et moi ne sommes plus vraiment des enfants. Quoi que … il suffit de manger une part de ce gâteau … Rien ne change en fait puisqu’il est toujours aussi bon.

Voilà la recette !

Reine de Saba

Pour 6 personnes
250 g de chocolat noir
6 œufs
250 g de beurre
250 g de sucre en poudre
100 g de farine
100 g d’amandes en poudre
2 paquets de sucre vanillé

Faire fondre le chocolat avec 6 CàS d’eau dans une casserole sur feux très doux et en remuant avec une cuillère en bois.
Couper le feu.
Ajouter le beurre coupé en petits morceaux, le sucre en poudre et le sucre vanillé, les amandes, les jaunes d’œufs puis la farine en mélangeant bien à chaque ajout d’ingrédients.
Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Incorporer les délicatement à la préparation en soulevant bien.
Verser ensuite l’appareil dans un moule à manquer beurré et fariné.
Cuire 35 mn à 160 °c.
Vérifier la cuisson / démouler à chaud sur une grille à pâtisserie.

Vous pouvez également utiliser un moule à savarin afin de créer un gâteau en forme de nid (pour Pâques). Pour le décor, un nuage de sucre glace est en accord avec sa simplicité chic, mais des fruits de saison ou, tout simplement, comme ici des fleurs de printemps lui conviennent parfaitement. Pour ma part, je trouve que disposer des fleurs sur un gâteau est la plus jolie manière qui soit de le décorer. Mais bon, à chacun de laisser libre court à son imagination…

Le grand plus ! Ma mère, cuisinière hors pair s’il en est, sert toujours la Reine de Saba accompagnée d’une crème pâtissière peu épaisse parfumée au kirsch. L’alliance de la crème et du gâteau est tout simplement à tomber !

Succomberez-vous à la Reine de Saba ?

 


 

7 commentaires

  1. catherine dit

    Bonjour Virginie,
    Dès qu’il est question de gâteau au chocolat ( ou de chocolat tout court !!! ) je mords à l’hameçon !
    Ce gâteau ressemble beaucoup à l’un de ceux que faisait ma grand-mère ( chez qui j’ai découvert
    l’existence des  » coupe-tête « , souvenez-vous ! ) et je me souviens qu’elle le décorait avec des fleurs de violette cristallisées qu’elle achetait chez Meert …..
    Ma petite fille vient passer quelques jours à la maison et aime  » pâtisser « , nous ferons donc votre Reine de Saba, j’espère qu’elle méritera son titre !!! Et je crois que ce sera la première fois qu’Elise
    décorera un gâteau de fleurs ………… Elle va adorer !
    Dois-je vous remercier, Virginie, pour cette recette proposée en ce début de Printemps,
    période où l’on redoute le pèse-personne ?!!!! Eh bien OUI !!

     » Même mon ombre
    est en pleine forme
    premier matin de printemps.  »
    Issa

    Comme vous nous l’avez dit  » les haïkus disent tout  » !

    Catherine

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Catherine, vous êtes donc, tout comme moi, une gourmande de chocolat ! Vous ne pouvez alors qu’adorer cette Reine de Saba … Je suis sûre que vous passerez un très agréable moment à pâtisser avec Elise (joli prénom ! et d’ailleurs second prénom de Maman). Quant à savoir si la Reine mérite son titre … vous me direz !
      N’oubliez pas la crème pâtissière et une « nice cup of tea ».
      Amicalement,
      Virginie
      Ce haïku de saison est l’un de mes préférés !! Merci de l’avoir partagé ! Et très bon printemps Catherine !

      J'aime

  2. Hello Virginie! Such a lovely article full of such pretty vignettes of spring and Easter and then that glorious cake! It looks absolutely delicious and I am sure tastes divine! I love how you decorated it with the pretty flowers. I will definitely try this recipe and it looks as if these ingredients should be available here. Thank you so much for sharing this very special recipe!
    – Kate xx

    J'aime

  3. Avec les fleurs en décoration ce délicieux gâteau au chocolat justifie son nom de Reine de Saba … Belle idée de décoration, bravo !

    J'aime

  4. Pingback: Reine de Saba : Gâteau Moelleux Fondant au Chocolat – Carnet de Recettes du Web

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s