à table !
Laisser un commentaire

Asperges à la flamande

Pour moi, les asperges sont synonyme de printemps. Les vertes notamment que je trouve en accord parfait avec les feuilles toutes neuves, tendres et de ce vert acide qui donne envie de les manger. Alors, déguster des asperges c’est un peu comme croquer le printemps.

Pour les accompagner rien ne vaut bien-sûr une sauce hollandaise. Mais c’est un peu long et délicat à réaliser, alors je les prépare à la flamande, à la fainéante devrais-je dire tant cela est simple et rapide. Et puis l’alliance des œufs, du persil, du beurre fondu et des asperges est tout bonnement divine.

C’est l’entrée parfaite en cette saison.

Voilà la recette :

Asperges à la flamande
Pour une entrée généreuse pour 4 personnes

– 1,5 kg d’asperges blanches et vertes
– Environ 125 g de beurre
– Un bouquet de persil plat
– 4 œufs
– Sel et poivre

Eplucher les asperges.
Cuire les œufs durs puis les refroidir, les écaler et les écraser grossièrement à la fourchette, faire fondre le beurre dans une petite casserole (attention, il doit être tiède mais ne doit pas cuire), effeuiller et hacher le persil. Réserver le tout.
Cuire les asperges environ 15 minutes (ou un peu plus ou un peu moins en fonction de leur grosseur).
Quand elles sont cuites, stopper la cuisson dans de l’eau froide, les égoutter puis les disposer joliment dans les assiettes. Les arroser d’une ou deux cuillères à soupe de beurre fondu, salez, poivrer, les parsemer d’œuf dur haché et de persil plat. Voilà, c’est prêt !

Certaines recettes préconisent de mélanger œufs hachés, persil (ou cerfeuil) et beurre afin d’obtenir une « sauce ». Pour ma part, je trouve que dissocier les ingrédients permet de dresser de plus jolies assiettes. Le résultat est identique mais plus « propre ».

C’est simple non ? Et très bon !

 


 

 

 

 

 

 

 

Pour ce qui est de la cuisson des asperges, il est conseillé de les cuire en botte, pointe en haut voire dans un récipient spécialement dédié à la chose … Je ne fais rien de tout ça. Je fais simple. Je plonge mes asperges dans un fait-tout rempli d’eau frémissante, enclenche mon minuteur et contrôle la cuisson (avec la pointe d’un couteau) au bout de 13 à 14 minutes. Lorsqu’elles sont cuites (mais néanmoins encore fermes), je les transvase (à l’aide d’une large écumoire afin de ne pas les abimer) dans un plat rempli d’eau froide ; ceci pour en stopper la cuisson. Je les ressors ensuite très vite et, après les avoir égouttées, les dispose sur les assiettes. De cette manière la cuisson est parfaite.

 


 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s